Part 2 : Magic evening

J'ai passé ma journée à chercher Brooke, mais elle s'est volatisée, elle a disparue. Toute mon après-midi. Malgré tout, je suis en retard et il faut que je songe à me préparer à la soirée qui aura lieu d'ici quelques heures. J'ai prévue une petite robe de Chanel, et des escarpins Louboutin assortis. Brandon, mon petit ami potentiel va m'accompagner. Tous les lycéens les plus populaires sont présents, et il est bon d'être vu à ce bal nocturne très sélecte. Je ne suis pas aller en cours aujourd'hui, heureusement que je vis avec Brandon, c'est mon colocataire, d'ailleurs c'est comme ça que l'on s'est connu. Parce que si je vivais encore avec mes parents, ils recevraient des millions de mots d'absences sans motif. J'enfile ma robe, et mets mes escarpins.

- Chérie, tu es divine.

- Merci Brandon. Il faut que je te parle.

- Je t'écoute (il ajuste sa cravate parfaitement).

- Brooke a disparue, pour une broutille entre nous.

- De quoi tu parles ?

- C'est rien d'important, crois-moi, mais j'aimerai que tu demandes à tes employés de la chercher.

- Tu vois que j'envoie un ... (il baisse sa voix) agent secret à ses trousses ?

- Tout à fait. Tu sais que je tiens à B. plus qu'autre chose.

- Écoute, je vais voir ce que je peux faire. Je te rejoins à la soirée.

- Ok, j'y vais, la limousine m'attends.

J'arrive en bas de mon immeuble, le portier m'ouvre la porte, et là grande surprise ! Qui vois-je ? Brooke me regarde, une flûte de champagne à la main.

- Brooke ! J'ai passé la journée à te chercher !

Alors que je m'assoies à côté d'elle, B. se déplace du côté de la portière opposée. Elle reste muette pendant un long moment. Tout comme moi. Elle interrompit ce calme.

- Je ne suis pas venue pour toi.

- Tu ... es venue pour ... qui ?

- Pour Brandon. J'ai encore découvert des trucs sur toi.

- Tu sais quoi au juste ? dis-je d'un ton ironique, avec quand même un frisson de frayeur dans la voix.

- Sienna, combien t'en caches des secrets comme ça ?

- Brooke, je commence à péter un câble. Là je ne trouve plus les mots pour te faire réagir. Depuis deux jours on ne se parle plus, mis à part pour se faire la guerre et s'engueuler. 

Le silence est le meilleur des mépris. Je confirme. Elle reste sans voix. J'ignore les secrets qu'on lui a dévoilé, qui a fait ça, si c'est vrai ... Trop de questions, sans réponses, se bousculent dans ma tête. Je sens que la soirée ne va pas se passer comme prévue.

Qui est l'auteur de ces textos anonymes ? Qui cherche à semer le trouble à mon sujet ?